Nos amours

Membre du mois
https://i.imgur.com/cU5h73n.png

Voteur du mois
https://i.imgur.com/qwjm0ih.png

Ship du moment
https://i.imgur.com/V5oolqx.png
Credits

contexte, thème, organisation
© jadziajan

I sure am cute || Akane Ueno

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

I sure am cute || Akane Ueno

Message par Akane Ueno le Jeu 15 Sep - 16:30

http://image.noelshack.com/fichiers/2016/37/1473950590-whatyoulooknatgif.gif
Prénom : Akane
Nom : Ueno
Âge : 18 ans
Sexe : Femme
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Groupe : Rebels

Akane Ueno

Physique

Laisse-moi me regarder dans un miroir. Voyons. Je vais faire comme si je ne me connaissais pas.
Ce que je remarque en premier ce sont mes longs cheveux bruns. Pas très foncés pour du japonais, mais foncés néanmoins.  Après, tu vois ça comme tu veux. Ils sont pas clairs, ils sont pas noirs.
D’façon ce qu’on remarque le plus c’est qu’ils sont vachement longs. C’est pour ça que je les attache. J’ai pas envie de les couper, je les trouve jolis comme ça, j’ai le droit, non ? Tant que j’en prends soin, ça a pas de raison de te déranger.
Même délire de couleur pour mes yeux. Ils sont marrons en tous cas, après tu les appelle foncés ou clairs, fais ta vie, je m’en fiche.
Après, je sais pas. Je suis plus grande que petite, mais je suis pas géante non plus. Genre, allez, ta femme moyenne Japonaise, elle fait quoi, 1m60 ? Bah je faisais 1m66 la dernière fois que je me suis mesurée. Je suis clairement pas géante, mais bon, je suis plus grande que la majorité des filles qui m’entourent.
Puis je suis bien foutue. Ça fait peut-être trop vantard dit comme ça, mais faut dire ce qui est. Je prends soin de moi. Je suis mince sans être maigre et j’ai les bonnes formes là où il faut. Assez musclée sans perdre de ma féminité. J’ai tellement de force qu’on s’attendrait à ce que j’aie des bras de camionneur, mais pas du tout. J’avoue que moi non plus je comprends pas comment ça se fait, mais je vais pas me plaindre. J’ai le beurre et l’argent de beurre, comme dirait l’autre.
Pour ce qui est de mon visage, bah écoute, je me trouve normalement proportionnée. Et si t’écoutes les autres, ils te diront que je suis trop belle, trop mignonne, trop ce que tu veux de positif. Ils ont pas trop l’air de mentir alors je suis au moins convaincue que je suis pas moche.
Et bon, je pense que je m’habille comme les autres filles, si ça t’intéresse tant. Je mets ce que je trouve joli et qui me va, je me prends pas trop la tête.  Je mets des bijoux quand ça va avec la tenue. C’est tout. Je me maquille pas vu que les gens n’ont pas l’air de vomir à ma vue naturellement. Je le fais que quand l’occasion le demande. Finalement y a que mes cheveux qui diffèrent des autres, puisque j’aime bien mettre les attacher avec des rubans alors que tout le monde s’est mis aux élastiques depuis longtemps. Je sais pas, je trouve ça joli, j’ai le droit, non ?
Je pense pas qu’il y en ait plus à dire. C’est bon, t’as bien fini de me mater ?
Caractère

Eh. Bah je suppose que je peux t’expliquer ça, je sais qui je suis après tout.
Voyons. Qu’est-ce que je peux faire comme conneries qui me définissent. Ah, ouais.
Je suis assez insolente, je sais pas si t’as remarqué. J’y vais pas par quatre chemins quand je parle à quelqu’un. Après je suis pas ce genre de pute qui parle dans ton dos et vient t’insulter gratuitement. J’ai pas que ça à faire, de faire chialer les petites filles sans raison.
Par contre si tu me donne une raison…
Bah t’as une bonne chance de finir allongé contre un mur, le nez pété, le poignet tordu, en train de chialer. Que tu sois un bonhomme ou une nana, je m’en fiche. Je te laisserai pas me faire chier sans le payer. Si jamais t’as un risque d’être plus fort que moi, ce qui est vachement  rare, j’envoie un bonhomme faire le boulot à ma place. Y a pas mal de bonhommes qui feraient n’importe quoi pour me plaire. Alors j’en profite. Et toi, t’en chies. C’est la vie, fallait pas me chercher.
Je suis pas agressive directement mais je saute sur n’importe quelle occasion de me venger avec les poings, ou de voir un faiblard se prendre ce qu’il mérite. Franchement, si t’es tranquille, je te touche pas. Je vais pas te punir pour un truc que t’as pas fait. Même, tu fais ce que tu veux, tant que ça me touche pas, je te laisse vivre ta vie. Mais au moindre faux pas… t’es prévenu. Tu risques plus de venir chercher la mouise.
J’ai jamais eu de problèmes par rapport à ça. Personne n’ose parler après avoir vu ce que je peux faire à quelqu’un, ou pire, en l’ayant vécu. Et de toute façon, les adultes me trouvent trop mignonne et jolie pour faire des trucs de ce genre. Tch.
Y a des gens qui viennent des fois me demander de péter la gueule de quelqu’un qui les fait chier. Je ne le fais que si ils me donnent de bonnes raisons de le faire. Mais quand je le fais, c’est avec plaisir.
Et t’inquiète que quand c’est à mes amis que tu touches, je vais pas hésiter une seconde. Tu vas en voir, du pays. Je choisis bien mes potes, je sais que ce sont des gens bien, donc si ils me disent que tu leur as fait du mal, je sais que c’est de ta faute. Y a pas à chercher.
Je suis pas complètement idiote. Je suis pas comme ces types là, ceux qui tabassent tout le monde sans raison, qui volent leur fric, etc. Je fais juste ça parce que je pense que c’est la meilleure façon de faire apprendre sa leçon à quelqu’un qui a cru qu’il pouvait faire ce qu’il voulait.
Je suis même pas idiote du tout, faut pas croire.  Je sais qu’il faut pas me faire remarquer par les profs. J’ai la flemme de faire semblant d’être polie, alors je la ferme, tout simplement. J’ai des bonnes notes, en travaillant un minimum. Je sais juger les gens facilement, et bien choisir mes potes.
Je me laisse juste pas faire. C’est normal, non ?
Histoire

J’ai pas une histoire de fou.
J’ai vécu avec mes parents pendant 6 ans à Osaka. C’est pas là où je suis née mais je ne me souviens de rien avant. Ils ont divorcé quand j’avais genre, 8 ans. Depuis, je vis avec ma mère a Sapporo. Et je vois mon père en vacances. Si j’en ai envie.
Je suis pas très proche de mes parents donc je m’en fiche. On s’entend bien, c’est tout ce qui compte. Et ils me laissent vivre ma vie comme je veux, aussi. Je leur suis reconnaissante d’au moins ça.
Comme je l’ai dit plus tôt, je suis pas du genre polie pour rien, et j’ai pour habitude de péter la gueule des gens qui m’emmerdent. Ça a commencé à l’école Primaire. Alors que je n’avais que 9 ans, y a un type qui s’en prenait à toutes les filles de ma classe. Il était un peu bizarre, et elles avaient toutes peur de lui. Normal, pour des gamines. Mais quand il s’en est pris à moi… Quand il est venu m’emmerder, alors que je jouais avec mes copines… Je n’ai pas eu peur. Je n’ai pas été triste. Non. Je n’ai eu qu’une envie.
Lui péter la gueule.
Et je l’ai fait. Et personne ne me l’a jamais reproché. Parce qu’il le méritait.
Et c’est depuis cet « incident » que j’ai décidé d’agir de la sorte avec tous ceux qui croient pouvoir faire ce qu’ils veulent. Ceux qui font du mal à mes amis. Ceux qui croient pouvoir me faire du mal. Et franchement, j’aime ça.
Il n’y a rien de plus à dire à propos de moi. Je vis une vie normale, je n’ai jamais eu de problèmes scolaires quelconques, j’ai de bons potes, j’ai même mes admirateurs, va savoir pourquoi. C’est tout.
Quoique.
Je vais peut-être être honnête avec toi. Après tout ce que je vais te dire, c’est pas un détail sans importance. Je vais pas me faire longue, parce que j’en ai pas envie, mais il faut bien que tu le saches.
Y a pas si longtemps… enfin, je sais pas. Ça dépend de la façon dont tu vois le temps. Mais en tous cas, j’avais 14 ans. J’avais une meilleure amie. Une fille sur qui je pouvais compter. Et qui pouvait compter sur moi. Je l’avais bien choisie. Elle était intelligente, sympa, marrante. Rien à reprocher. On s’entendait super bien, on passait le plus clair de notre temps ensemble. J’étais super contente de la connaître. Tout se passait bien dans le meilleur des mondes, j’allais bien, elle allait bien, et je lui rappelais sans cesse que si jamais elle allait mal, elle savait qu’elle pouvait me demander de la protéger, de la venger, quoi que ce soit. Parce que c’est une chose que je fais toujours pour mes amis.
Si je m’étais doutée, putain.
Elle s’est suicidée.
Du jour au lendemain, elle n’était plus là. Quand je me suis réveillée un matin, elle m’avait envoyé un message, du genre pavé, et c’était bizarre, parce qu’elle le faisait jamais d’habitude. J’avais un peu la tête dans le cul, mais j’ai essayé d’émerger vite pour le lire, au cas où elle ait un problème, parce qu’après tout c’était ma meilleure amie.
Je suis désolée, qu’elle disait. J’avais peur, qu’elle ajoutait.
Adieu, qu’elle terminait.
De profonds connards s’en étaient pris à elle. Ils la harcelaient. La menaçaient, et lui disaient que si elle me prévenait, ils la détruiraient, de toute les manières possibles.
Comment un truc pareil a pu arriver. Sérieux.
Je les ai cherchés, ces enculés, et je les ai trouvés, avant que la police le fasse, parce qu’elle avait eu l’intelligence de laisser leur noms dans sa lettre d’adieu. Mais elle l’a aussi fait dans ce SMS.
J’ai jamais été si hors de moi putain, j’avais même pas envie de pleurer, j’avais qu’une envie c’était les buter, leur faire du mal, voir leur sale face ensanglantée, traversé par leurs larmes de sale faible, leur faire sortir les dents une par une et les enfoncer dans leur…
Bref. Je les ai trouvés, faisant les cons, cachés dans un coin. En plus ils m’aidaient. J’avais leurs noms putain, et je connaissais leurs têtes. Je savais qu’ils se prenaient pour des rebelles, mais personne ne m’avait jamais parlé de problèmes avec eux, putain, putain ! J’ai pris le chef de la bande, et avant même qu’il puisse réagir, je l’ai attrapé par le t-shirt, frappé contre le mur, et envoyé sur son pote de droite, les faisant tomber tous les deux. J’allais m’en prendre au troisième, j’allais l’attraper lui aussi, oh il allait voir, ce faiblard qui reculait, l’air choqué…
Pff. La police est arrivée.
C’est une bonne chose. Je ne me serais pas facilement sortie d’une affaire de meurtre, même avec mes vêtements les plus mignons, et mes plus jolies larmes. Ils les ont emmenés, ne faisant que me dire qu’ils les emmenaient pour un cas de harcèlement grave, comme si je savais pas, putain, et faisant même pas gaffe au fait que je les avais frappés.
Elle était morte, il n’y avait plus rien à faire. Je ne pouvais même pas la venger. C’est la seule fois de ma vie que j’ai pleuré.
Je suis sûrement encore plus violente qu’avant depuis. Mais surtout je fais plus gaffe. J’enquête sur tous ceux qui ressemblent à des fouteurs de merdes. Je ne laisserai plus jamais une chose pareille arriver.
J’ai beau tenter d’oublier, c’est trop important pour moi. Je la vengerai cette fille un jour, je la vengerai. Et en attendant je frapperai toujours plus fort sur ceux qui le méritent.
Bref. J’avais dit que je ne m’étendrai pas là-dessus. J’ai peut-être un peu raté. Heureusement que je suis forte, parce que j’en connais pas mal que cette histoire auraient détruits. J’étais trop jeune pour un truc comme ça. Mais je me tiens. Parce que je sais qu’un jour… elle sera vengée.
Quoiqu’il en soit, je sais pas ce que je fous là. Je sais pas pourquoi je me suis retrouvée dans ce programme à la con, mais je vais en ressortir aussi vite. Parce qu'elles sont bien gentilles leurs règles de sécurités, mais je m'y plierai pas. Les gens n'apprendront rien si on les surprotège. On sortira tous de ce trou, que vous le vouliez ou non. La Guerre dehors ? Pas mon problème. C'est juste ça d'être humain.
http://i.imgur.com/7x0q8GA.png
Jan
Âge : Trop jeune pour mourir.
Comment j'ai découvert le forum : DC Jan Lyons
Plus d'infos ? Ouh, quel beau forum, je suis impressionnée
avatar
Akane Ueno
Être une femme libérée tu sais c'est pas si facile

Fiche de personnage
Âge: 18 ans
Origine(s): Japonaise
Nombres d'effractions : 1

Akane Ueno
Être une femme libérée tu sais c'est pas si facile

Féminin Messages : 123
Date d'inscription : 15/09/2016
Appartement : Appartemment 3, Résidence A

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: I sure am cute || Akane Ueno

Message par Jan Lyons le Ven 16 Sep - 16:35

wow quelle belle fiche je suis impressionnée 20/20 je valide
avatar
Jan Lyons
Award de celui qui prend le plus la pose sur son avatar

Fiche de personnage
Âge: 17 ans
Origine(s): Anglais/Français
Nombres d'effractions : 1

Jan Lyons
Award de celui qui prend le plus la pose sur son avatar

Masculin Messages : 331
Date d'inscription : 10/08/2016
Appartement : Appartement 1, Résidence A

Voir le profil de l'utilisateur http://newwell-city.actifforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum