Nos amours

Membre du mois
https://i.imgur.com/YNcffPu.png

Voteur du mois
https://i.imgur.com/lk63WJm.png

Liberty ships...
https://i.imgur.com/mLqxOoP.png
Credits

contexte, thème, organisation
© jadziajan

Trop enthousiaste [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Trop enthousiaste [Libre]

Message par Akiro Lynn le Mer 28 Fév - 2:45

Trop enthousiaste
feat. une personne sans gêne
Il aimerait se concentrer sur les bruits de pas, mais ce sont les nombreuses voix qui dominent. Des quantités et des quantités de gens circulent tout autour de lui, au beau milieu de ce centre commercial.
Force est d’admettre que sans école ni travail, et peu social comme il l’est, Akiro n’a pas grand-chose à faire depuis son arrivée dans la ville. Il se plaint beaucoup, mais ça ne l’occupe que peu – et ses tentative de socialisation sont bien trop souvent désastreuses. Il a rencontré de nouvelles personnes, sans aucun doute, et ses relations se passent toutes très bien, mais ce qu’il appelle sa poisse ne semble pas vouloir le quitter, et il est trop souvent rentré très fatigué de ses simples journées à discuter. Qu’il fasse une bêtise ou se trouve face à quelqu’un de vraiment trop étrange, il se demande si une force extérieure n’essaie pas de le pousser à s’isoler pour s’éviter plus de problèmes.
Il se verrait cependant trop facilement déprimer s’il faisait une telle chose, aussi se retient-il de réellement rester seul chez-lui. Il n’a pas osé déranger quiconque aujourd’hui, et n’a reçu d’invitation de personne, aussi est-il sorti dans le seul but d’entraîner son imagination, qui est encore un atout auquel il tient un petit peu.
La nature a toujours été son sujet de prédilection en écriture, et si elle est peu présente dans cette ville futuriste, il n’a pas pu s’empêcher de se concentrer principalement sur elle depuis son arrivée – à vrai dire, il écrivait plus pour se changer les idées que pour travailler réellement sur ses capacités. Il a assez vu du parc, aujourd’hui, et repensé à ses sorties du passé, et il a décidé de décrire quelque chose de différent à sa façon. Il s’est dirigé sans hésitation vers le centre commercial, et s’est assis sur le seul banc libre qu’il ait trouvé quelque part dans la galerie marchande, sortant son carnet d’écriture de sa sacoche préférée.
Il a observé les flux de personnes, les lumières et les infrastructures, et à présent il ferme les yeux pour se concentrer sur la cacophonie. C’est loin d’être agréable, c’est indéniable, mais il se sent apaisé. Rien ne le dérange aujourd’hui, il faisait beau dehors, il se sent inspiré et il est heureux d’avoir un nouveau sujet sur lequel écrire – il n’a pas à attendre longtemps avant de poser la mine de son critérium sur une page vierge de son carnet ouvert.
Ce qu’il écrit ressemble à :

J’aimerais savoir aussi bien chanter que ces inconnus qui poussent des cris d’enthousiasme, trop heureux de trouver l’objet parfait ou passer la journée avec ceux qui leurs sont chers. Il n’y a rien de plus beau qu’un hideux centre commercial empli d’âmes ravies

Trop enthousiaste lui-même, il laisse son outil s’échapper de sa main. Le critérium est projeté en avant sans qu’il ne comprenne comment, et il tombe au milieu des pas des passants.
Akiro se hâte de poser son carnet à côté de lui sur son sac et de se jeter dans la foule pour récupérer son précieux ; et il est plutôt fier de ne pas avoir bousculé qui que ce soit quand il le ramène vers son banc, avant de blanchir en voyant une personne penchée sur son carnet ouvert, visiblement prête à lire ce qu’il y est écrit.
Il s’en approche mais s’immobilise devant elle, incapable de réagir. Gêné et confus, il ne sait pas quoi faire pour que cette personne qu’il n’ose même pas regarder s’arrête – et quand elle le remarque il se sent plus mal encore, ne sachant pas non-plus comment il justifiera d’écrire des bêtises sur des choses inimportantes.
avatar
Akiro Lynn
Sad cutie

Fiche de personnage
Âge: 17 ans
Origine(s): Anglais/Japonais
Nombres d'effractions : 0

Sad cutie

Masculin Messages : 132
Date d'inscription : 02/04/2017
Appartement : Appartement 5, Résidence A

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trop enthousiaste [Libre]

Message par Beryl Pinkwood le Dim 18 Mar - 21:26




Trop enthousiaste

Ft. Akiro Lynn

Tu slalomes entre la foule de gens éparpillés çà et là le sourire aux lèvres. Tu adorais sortir de chez toi-même si jouer aux jeux vidéo semblais très tentant. Il faut bien parfois prendre l'air et c'est au centre commercial que tu as décidé d'aller. En plus, tu manquais de nourriture donc c'est l'endroit parfait pour en trouver. Tu as décidé aussi de te laisser aller en allant dans d'autre magasins pour t'acheter d'autre chose moins utile. Malheureusement, tu n'as pas trouvé d'amis pour venir avec toi pour cette sortie. Cela t’attriste un peu mais il faudra faire avec ça.

Tu marchais, ou plutôt gambadais, avec un sac en plastique rempli de nourriture dans ta main gauche qui se balançait au rythme de tes pas. Malheureusement, tu avais un peu de mal à te déplacer. Il y avait beaucoup de monde aujourd’hui et on ne va pas dire que cela t'aidait à te déplacer à ton aise. Il y avait aussi beaucoup de bruit mais cela ne t’affecte pas vraiment.

En passant proche d'un banc, tu vois un sac poser sur ce dernier. Il n'y a étrangement personne assis là ni quelqu'un qui semble se soucier de ce sac. Quelqu'un l'aurait perdu? Tu vois d'ailleurs sur lui un carnet qui est ouvert. À cause de ta curiosité, tu décides de te pencher pour lire à l'intérieur. Il y est écrit:

J’aimerais savoir aussi bien chanter que ces inconnus qui poussent des cris d’enthousiasme, trop heureux de trouver l’objet parfait ou passer la journée avec ceux qui leurs sont chers. Il n’y a rien de plus beau qu’un hideux centre commercial empli d’âmes ravies

En lisant, tu n'arrive pas vraiment à comprendre de quoi parlait exactement le texte. La personne l'ayant écrit avait peut-être décrit le commercial ou je ne sais quoi. Tu relèves finalement ta tête et tu fais face à un jeune homme roux avec le visage blême. Tu devines assez rapidement qu'il doit être le propriétaire du sac et du cahier. Le garçon te regarde avant de s'approcher de toi et de s'immobiliser.

"Salut. Est-ce que c'est à toi? Tu l'as perdu?"

Tu peux voir sur son visage qu'il est gêné. C'est sûrement à cause de toi qui as lu dans son cahier. Après un petit temps de réflexion, tu te dis qu'il vaudrait mieux t'excuser. Tu n'as pas voulu le gêner alors qui ne te n'a rien fait ce pauvre garçon. Tu lui adresses un sourire maladroit en lui donnant ses objets et en lui disant:

"Je suis désolé de t'avoir dérangé. Tu ne voulais pas que je lise ton carnet, c'est ça?"

avatar
Beryl Pinkwood
Rebel

Fiche de personnage
Âge: 19 ans
Origine(s): Australienne
Nombres d'effractions : 0

Rebel

Féminin Messages : 40
Date d'inscription : 23/01/2018
Appartement : Appartement 1, Résidence D

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trop enthousiaste [Libre]

Message par Akiro Lynn le Mer 21 Mar - 1:28

Trop enthousiaste
feat. beryl pinkwood
Poisse : 1. populaire - Déveine, malchance, guigne : Avoir la poisse.
2. Akiro Lynn
Il s’éloigne moins d’une minute de son banc et voilà qu’une jeune fille a trouvé le temps de regarder son carnet et d’en lire le contenu tout frais. Ce n’est qu’un premier jet… Il ne l’a même pas encore relu… Il se croit mourir de honte et la fixe l’air horrifié, comme si elle venait d’ouvrir la boite de Pandore.
« Salut. Est-ce que c'est à toi? Tu l'as perdu? »
Il cligne rapidement des yeux et entrouvre la bouche pour dire quelque chose, mais se trouve sans voix.
« Oui ??? Non ??? Non je l’ai pas perdu ??? Je suis là ??? Je suis juste là, pauvre folle !!! »
Ce ne sont pas les idées qui manquent, pourtant, et la politesse d’Akiro remercie le seigneur de son incapacité à s’exprimer sous l’effet de la surprise, ou tout simplement à crier de manière générale.
Il ne sait pas comment lui répondre, gêné, se sentant absolument honteux de la poésie ridicule qu’elle doit venir de lire, et il reste immobile et sans voix, réalisant qu’elle prend le parti de réfléchir à quelque chose d’autre à dire sans qu’elle lui ait répondu – il n’en est pas étonné, persuadé qu’elle doit déjà l’avoir pris de pitié.
« Je suis désolée de t'avoir dérangé. Tu ne voulais pas que je lise ton carnet, c'est ça ? » ajoute-t-elle donc.
« ÉvidEMMENT— »
Akiro baisse le regard un instant, fixant les pieds du banc, toujours aussi blême. Il aimerait de se calmer, il essaie de le faire, il aimerait se convaincre que ce n’est pas si grave qu’elle ait été témoin de son ridicule, que ce n’est qu’une inconnue qui a l’air assez gentille en plus, avec ses cheveux roses tout mignons, et que surtout elle ne pensait pas à mal… Mais trop enthousiaste à l’idée de pouvoir écrire plus d’idioties, il ne s’était pas préparé à devoir faire face à qui que ce soit aujourd’hui, moins encore quelqu’un qui aurait jugé ses écrits sans son accord.
Il n’a pourtant pas le choix – il faut bien qu’il lui réponde. Elle s’est excusée, elle a l’air de l’avoir compris, au moins, ça ne peut pas être si difficile… Il lève les yeux pour le regarder et tente de lui répondre.
« S… Salut ? »
Elle l’a bien salué ainsi elle aussi, il est normal de lui répondre, se dit-il, mais une grande partie de lui trouve sa répondre maladroite dans tous les sens possibles, et a déjà envie de disparaître.
« Euh, ouais… Je l’avais juste laissé là… »
Immédiatement son visage retrouve des couleurs, mais pas dans le sens qu’il voudrait, virant au rouge écarlate. Essayant tout de même de s’exprimer, il se sentirait presque trembler en montrant faiblement l’objet qu’il tient dans la main.
« Pour récupérer mon stylo… »
Se souviendrait-il tout à coup qu’il ne doit pas s’excuser à un professeur d’avoir agi à l’encontre du règlement de son école ? Il regarde soudainement ailleurs, conscient d’avoir complètement rougi, incapable de regarder la jeune inconnue une seconde de plus. Il ne savait pas comment lui répondre, il ne le sait toujours pas, et maintenant qu’il a l’impression d’avoir répondu exactement comme il ne fallait pas, il ne sait pas quoi faire pour se rattraper. Il se dit qu’il doit la gêner alors qu’elle n’avait rien demandé, il se sent presque coupable d’avoir l’air de l’accuser d’avoir regardé ce que lui avait laissé en évidence comme un idiot, et il se demande ce qu’il a fait de mal pour une fois de plus se retrouver dans une situation maladroite.
Il aurait dû rester dans le parc... Ou dans son appartement…
Ou prendre des cours de socialisation. Quelque chose comme ça ; une relativement grande partie de lui aimerait lui expliquer que c’est entièrement sa faute s’il est incapable de répondre à quelqu’un normalement ou s’il fait toujours des choses idiotes.
« Je m’étais amélioré… » ou c’est ce qu’il croyait. Avant son arrivée dans le programme, il était parvenu à trouver une situation relativement confortable dans son lycée, à parler aux gens normalement et se faire quelques collègues – il avait appris à prétendre sourire, à assez se donner l’air confiant pour le devenir un minimum, mais depuis son arrivée dans le programme, c’est comme s’il avait tout perdu. C’est comme s’il se sentait perdu.
Ça n’a aucun sens, il a l’habitude de changer de lieux…
Peut-être est-ce juste qu’il n’a pas envie.
avatar
Akiro Lynn
Sad cutie

Fiche de personnage
Âge: 17 ans
Origine(s): Anglais/Japonais
Nombres d'effractions : 0

Sad cutie

Masculin Messages : 132
Date d'inscription : 02/04/2017
Appartement : Appartement 5, Résidence A

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trop enthousiaste [Libre]

Message par Beryl Pinkwood le Mer 28 Mar - 23:18




Trop enthousiaste

Ft Akiro Lynn

Le jeune homme baisse la tête avec toujours son air géné et aussi blème. Tu commence aussi a te sentir géné  et même un peu coupable d'avoir lu dans son cahier sans sa permission. Ce sentiment est aller au point que tu lui a mi directement son cahier et son sac dans ses bras. Ce n'est pas dans ton habitude de te sentir comme ça mais là tu n'as pas le choix. Tu comprends bien qu'il ne voulait pas que l'on lise son cahier et donc était géné.

"S… Salut ?"

Tu vient à peine de t'en rendre compte en sortant de tes pensés. Le roux vient juste de saluer. C'est vrai qu'il ne l'a pas fait c'est pourtant la moindre des choses quand on rencontre quelqu'un pour toi. Tu soupire un peu avant d'entendre:

"Euh, ouais… Je l’avais juste laissé là…"

En disant cela cet phrase, le visage du roux reprends de couleur et même un peu trop. On pourrait comparé sa tête en se moment à une tomate au point elle était rouge. Tu pouvais le voir presque tremblé en te montrant ce qu'il a en main. Un simple stylo.

"Pour récupérer mon stylo… "


Tu voyais bien le jeune adulte qui était encore totalement embarrassé. Tu te disais que c'était bon être embarrassé pendant quelque minute mais après c'était suffisent. Tu lui juste lu dans son cahier. Ce n'est pas la fin de monde.

Pour changer de ce sujet gênant, tu lui prend la main et le tire assez violemment avec toi pour le faire asseoir sur le banc où tu à trouver son cahier. Tu t'y assoie aussi avec un grand sourire au lèvre. Tu te disais que tu pourrait au moins parler avec celui que tu as rencontrer pendant que tu y es. Il est sûrement quelqu'un de très sympathique même s'il est timide. Il faut juste que tu ne lui est pas trop fait mal en l'asseyant contre son grès sur le banc.

"Je m'appelle Beryl et, toi, comment tu t'appelle?"

Tu lui tapote sur l'épaule et oublie presque la gène et la culpabilité que tu avais senti avant pour te concentrer sur la conversation que tu as à présent. Qu'importe ce qui s'est passez avant, tu peut toujours te rattraper en étant gentille. Ce n'était qu'un carnet après tout.

avatar
Beryl Pinkwood
Rebel

Fiche de personnage
Âge: 19 ans
Origine(s): Australienne
Nombres d'effractions : 0

Rebel

Féminin Messages : 40
Date d'inscription : 23/01/2018
Appartement : Appartement 1, Résidence D

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trop enthousiaste [Libre]

Message par Akiro Lynn le Sam 7 Avr - 2:19

Trop enthousiaste
feat. beryl pinkwood
Quelle idée a-t-il eu, face à un prédateur, de regarder ailleurs ? L’inconnue l’attrape subitement par la main et tire vers elle, pour le pousser à s’assoir sur le banc.
« Han ! » laisse-t-il échapper, pris par surprise.
Ne s’y attendant pas, il s’est complètement laissé faire par cette jeune fille plus petite que lui, et le voilà assis, l’air ébahi. Il blanchit à nouveau – il se sent légèrement, non, très mal à l’aise. Il tourne la tête vers elle pour la regarder, se demandant ce qu’elle peut bien lui vouloir, et la voilà qui dit :
« Je m'appelle Beryl, et toi, comment tu t'appelles ? »
Elle lui tapote même l’épaule.
Il reste bouche bée quelques instants, la regardant dans les yeux, se demandant cette fois-ci si elle est vraiment folle, ou si elle se moque de lui. Il ne sait pas quoi dire, toujours gêné qu’elle ait lu son cahier, et mal à l’aise d’avoir à parler avec une nouvelle personne toujours aussi étrange à ses yeux alors qu’il avait envie d’être seul ; il se dit que le programme a peut-être fait exprès de les collectionner. Peut-être les programmeurs appréciaient, ou apprécient-ils l’originalité.
Originalité, à vrai dire, est le mot qui le rassure – en se disant que cette fille est « originale » au lieu de quelconque autre adjectif il aurait pu mettre sur elle, il se dit que finalement, il peut le supporter. Si elle est comme elle semble être, en a-t-elle vraiment quelque chose à faire de ce qu’elle a lu dans son cahier ? Elle n’y a peut-être même pas fait attention. Clairement, elle ne connaît pas la gêne comme lui l’expérimente, et sûrement peut-il tout simplement être poli avec elle pour la contenter.
Ainsi pense-t-il, mais il est à présent bouche-bée face à elle depuis quelques secondes. Peut-être, se dit-il, va-t-il finir par accomplir l’exploit de la gêner à son tour.
Il cligne rapidement des yeux, ferme enfin la bouche et rigole légèrement. Peut-être un peu trop longtemps – il évacue ses tensions, lâche ses nerfs et détend à sa manière la situation. Finalement il baisse la tête et se gratte la nuque avant de répondre :
« Haha… Euh… »
Ayant décidé d’être poli, il relève la tête pour la regarder à nouveau dans les yeux.
« Je m’appelle Akiro. »
Il aimerait ajouter quelque-chose, mais il ne sait pas quoi. Chaque milliseconde qui s’écoule alors qu’il a terminé sa phrase, il se sent un peu plus mal à l’aise. Il a l’impression que cette situation est horriblement maladroite et que son image en est salie à jamais – ou quelque-chose comme ça. Pour combler ce vide n’ayant pas encore assez duré pour être considéré un vide, il rassemble ses affaires posées sur le banc et les range dans sa sacoche.
Il est au moins prévoyant, s’organisant pour sa future fuite très proche.
avatar
Akiro Lynn
Sad cutie

Fiche de personnage
Âge: 17 ans
Origine(s): Anglais/Japonais
Nombres d'effractions : 0

Sad cutie

Masculin Messages : 132
Date d'inscription : 02/04/2017
Appartement : Appartement 5, Résidence A

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trop enthousiaste [Libre]

Message par Beryl Pinkwood le Mer 11 Avr - 23:30




Trop enthousiaste

Ft Akiro Lynn

Le jeune homme échappe un cri quand il fut poussé sur le banc et te regardait d'un air étonné et mal à l'aise. Il ne devait ne pas juste pas s'attendre que tu le forces à s’asseoir comme ça. Il n'y a pas vraiment d’intérêt à s’inquiéter et son mal à aise semble être habitude pour lui du peu que tu as vu.

Tu vois qu'il prend quelques secondes pour se calmer avant de rire légèrement et de baisser la tête en marmonnant.

"Haha… Euh…"

Tu penches un peu la tête avec un petit air impatient en attendant sa réponse. Il n'est décidément pas très bavard ce garçon. Le roux finit par te répondre.

"Je m’appelle Akiro."

Après cette phrase, il se passe quelques secondes durant lesquelles ce Akiro a ouvert la bouche comme s'il allait parler mais rien ne sortit de sa bouche. Cette situation commence tout de même à t'agacer. Tu le laisses parler mais il ne prononce presque rien. Tu as l’impression qu'il ne se passe rien et que le temps est ralenti. Ça t’ennuie.  

Quand tu souhaites relancer la conversation, tu vois le garçon qui met tous ses affaires dans sa sacoche et qui semble vouloir fuir. En voyant cela, tu prends son bras ce qui attire son attention sur toi.

"Pourquoi tu veux partir? Tu as quelques choses à faire ou est-ce que cela te gène de me parler? tu n'as pas à avoir peur de moi. Je ne vais pas te manger évidemment."

Tu continues à sourire pour tenter de le rassurer. Tu rigoles même un peu. Pourtant, avec ce que tu lui as dit, il ne semble pas vouloir se calmer et continue à être gêné. Tu commences même à l'être aussi à croire que l'inquiétude du roux est contagieuse.

"Euh... Si c'est à cause de ce cahier, ce n'est rien. Je m'en fous de ce qu'il a écrit. Tu n'as pas à t'inquiéter. Si tu veux, je ne dirais rien sur ce que j'ai vu. Je ferais comme si ce moment n'aurait jamais existé."

Tu es maintenant presque en sueur. Décidément, ce jeune homme semble avoir le pouvoir de te mettre mal à l'aise. Tu espères que tu as réussi à au moins le rendre moins inquiet pour ce qui te fait endurer. Pour atténuer ce malaise. Tu décides de changer de sujet de conversation avant que Akiro veuille à nouveau s'enfuir.

"Alors, tu t'appelles Akiro. Je n'ai jamais entendu de nom comme cela avant à part peut-être dans un jeu vidéo ou un film. Ça vient d'où?"

Tu te dis que cela vaut mieux que rien de parler de l'origine de son nom. Cela chassera peut-être le malaise entre vous où juste ton ennuie. Tu ne sais pas.

avatar
Beryl Pinkwood
Rebel

Fiche de personnage
Âge: 19 ans
Origine(s): Australienne
Nombres d'effractions : 0

Rebel

Féminin Messages : 40
Date d'inscription : 23/01/2018
Appartement : Appartement 1, Résidence D

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trop enthousiaste [Libre]

Message par Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé



Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum