Nos amours

Membre du mois
https://i.imgur.com/cU5h73n.png

Voteur du mois
https://i.imgur.com/qwjm0ih.png

Ship du moment
https://i.imgur.com/V5oolqx.png
Credits

contexte, thème, organisation
© jadziajan

Let's go home [ft. Lillia Mizutani]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Let's go home [ft. Lillia Mizutani]

Message par Rozetta Kuchinashi le Ven 3 Nov - 17:49


Let's go home - ft. Lillia Mizutani

Rozetta était sortie, en cette journée plutôt nuageuse, pour faire quelques achats. En effet, elle avait remarqué plus tôt que tous les carnets qu'elle utilisait pour écrire des poèmes étaient pleins et que beaucoup de ses stylos ne fonctionnaient plus. Elle avait aussi eu envie d'acheter un recueil de poèmes alors elle l'avait fait, achetant son préféré pour l'ajouter à sa petite bibliothèque une fois rentrée. Elle avait aussi regardé les fleurs d'une fleuriste qui décoraient le devant du magasin, regardant les lys et les roses avant d'avoir envie de rentrer chez elle.

Elle n'était vraiment pas faite pour les balades en ville, elle n'aimait pas la foule et se perdait souvent en chemin, en voyant des choses qui l'intéressaient et qui la faisaient dévier de sa route originelle. A chaque fois qu'elle se retrouvait entourées de magasins, elle redevenait une enfant et s'extasiait devant la moindre chose pendant des heures. Cette fois-ci, elle n'avait pas passé trop de temps devant chaque boutique, mais en avait oublié qu'elle voulait rentrer. Chargée de sacs transportant carnets, stylos et livres, elle commençait à fatiguer. Elle n'aurait pas dû acheter tout cela d'un coup, elle était incapable de tout porter en se promenant aussi longtemps, et pourtant elle oubliait la douleur de l'anse du sac s'imprimant dans sa main et continuait de dériver.

La jeune adolescence évitait soigneusement les gens, parfois certains lui rentraient dedans sans s'excuser et la douleur du sac en plastique se manifestait de nouveau, alors elle décidait de rentrer avant d'apercevoir autre chose qui la faisait changer d'avis. Elle était maintenant devant une vitrine d'une boulangerie, regardant tous les gâteaux qui y étaient, un à un, et son estomac se mit à gargouiller. Elle n'avait pas eu de bon repas depuis hier, puisqu'elle n'avait pas eu le courage de se faire à manger. Cuisiner pour soi-même était la chose qu'elle aimait le moins faire, elle aimait cuisiner pour ses amis ou sa famille mais pas tout simplement pour elle. Malheureusement, les deux mains de Rozetta étaient pleines, et elle n'avait sûrement pas le temps de s'arrêter pour manger un gâteau. Alors elle reprit sa route.

Alors qu'elle marchait dans la rue, elle vit une jeune femme aux cheveux bleus sortir d'une boutique. Celle-ci lui sourit et elle lui rendit la pareille avant de s'éloigner. Derrière, se trouvait une jeune fille à l'allure de poupée, ses cheveux blancs tombant gracieusement sur ses hanches et ses yeux bleus brillant à la lumière du jour. Rozetta avait déjà vu cette fille quelque part, mais son esprit était un peu lent, aussi elle prit un petit instant avant de se rappeler qu'elle vivait dans l'appartement voisin au sien et à celui de Rick. Réprimant ses pulsions asociales, elle se dirigea timidement vers elle, pliant légèrement sous le poids de ses sacs et s'arrêta près d'elle pour lui dire d'une voix douce :

«Bonjour Lillia ! Tu cherches quelque chose ?»

Rozetta sourit doucement en penchant légèrement la tête sur le côté, à croire que ses sacs ratatinaient tout son corps par leur poids.
avatar
Rozetta Kuchinashi
Rebel

Fiche de personnage
Âge: 15 ans
Origine(s): Kanagawa, Japon
Nombres d'effractions : 1

Rozetta Kuchinashi
Rebel

Féminin Messages : 37
Date d'inscription : 26/10/2017
Appartement : Résidence B - Appartement 3

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Let's go home [ft. Lillia Mizutani]

Message par Lillia Mizutani le Dim 12 Nov - 4:58

« To heaven I fall but straight through the ground, my heart drunk on its own sound with my skirt all around me as my world turns upside down. It wont ever stop this impulse i've got, but whenever i'm with you, wonder if there's a love out there that could...»
Home it is
Elle aimait s'acheter des peluches. C'était bien plus fort qu'elle. C'était de ses objets qu'elle collectionnait dans sa chambre, hisoire d'en faire son antre - similaire à celui de ses sept ans. Blanc, rosé, beige, clairs et fleurs peintes sont motifs sur ses oreillers, sur ses draps, elle aurait l'air de sortir d'un livre d'enfant. Et la jeune fille n'était pas si gamine que ça, enfin, c'est ce qu'elle aimait se dire. Elle avait croisé un certain blond plus tôt qui la taquinait à ses habitudes et lui a mordu la main par mécanisme de défense. C'est bien ce qu'il y a de plus légitime. Oh et puis, oui, elle sautille des fois, ne met pas de maquillage, tombe de ses talons, sort de chez elle avec un sac à dos trop grand pour elle, elle perd sa carte magnétique aussi, et Rick la trouve à pleurer ridiculement devant sa porte. Il se retient de rire, elle sait. T'es adorable lui a-t-il dit, avant de lui tourner le dos et de la laisser à son état déplorable. Elle lui a crié de suite de revenir la voir sans quoi elle allait s'énerver, bouder, ne plus lui parler, et il était en effet revenu et l'a aidé à contre cœur à chercher sa carte.

Oui, peut-être était-ce le cas. Cette enfant n'est pas très grande, on lui fait remarquer, on lui caresse la tête et la traite comme ce qu'elle paraît et, même si elle sait bien qu'au fond qu'elle l'est, peu mature, impulsive, irritable, boudeuse, grognon, et qu'elle mord surtout, ça éveille en elle un tas de sentiments contradictoires. Elle aimerait bien rester dans cet état, qu'on la cajole, petite princesse aux froufous, innocente et adorable à souhait. Sucre, friandises, fraise et péché mignon, le soir c'est chocolat et framboise au dîner. Elle croque ses céréales au fruits rouges et myrtilles le matin, pose ses petits peton au sol de sauts. Lillia danse à ses heures perdues, du ballet, attache ses cheveux qu'elle teint des fois plus beiges que son étrange naturel blanc, et met ses chaussons, ses pointes ne saignent plus comme l'époque.

Elle a enduré des douleurs en grandissant, des douleurs sentimentales, physiques. Et si elle se résignait à faire s'arrêter le temps en ce stade, elle pense que ça aurait été pour rien. Ses larmes, ses cris, ses colères. Elle en a frappé, mais de sa faible force on l'a retenue, et on l'a tenue dans ses bras. Owain et Rick sont de ceux qui l'ont tenus, des nombreux. Combien ne l'ont pas prise sérieusement pour cette même raison ?

Vous vous trompez, monsieur, mon souhait de rester enfant n'est que le reflet que je sache bien ce que grandir signifie. Imaginez que je vous tienne la main dans une danse qui vous est étrangère. Ne m'en voudrez vous pas si je vous lachais par amusement ou par obligation ? Ne voudriez vous pas revenir à quand je vous guidais ? Il n'y a d'amusement à danser seul sans connaître la fin de sa chorégraphie.

Lillia, elle aurait l'air de virevolter au loin dans sa robe d'été de ses bracelets argentés aux poignets et aux chevilles. Il fait encore un peu frais en ce mois de mars, un peu au moins. Les fleurs l'accompagnent au loin à s'envoler d'un coup de vent. Ses petites sandales accompagnent ses jambes nues. Elle s'exclame en retour à une voix qui lui parait familière, un ours blanc de taille de bras dans son sac à main :

«Oh Rozetta, salut ! »

Lillia lui sourit, contente de la voir là.

«Je viens de finir de m'acheter ce que je voulais, ma foi t'as achété pas mal de choses, ça va aller ? Tu te diriges vers les résidences ?
»

Lillia croit qu'elle fait pas mal de shopping pour se détendre, c'est là sa manière de se faire plaisir, penser à comment elle pourrait prendre soin d'elle même grâce à ce qu'elle achète. Elle est assez dépensière, et cela la pousse à essayer de travailler dans un restaurant, notamment en tant que serveuse.  Elle a un peu plus l'habitude des trop de sacs, accessoires, objets décoratifs, nourriture, antiques, matériel de dessin, de peinture, des chaussures pour danser, ses tenues... Hahaha, elle doit surement un peu exagérer.

«Je peux t'accompagner et partager avec toi tes sacs sur le chemin, comme ça ça te sera plus facile »

Elle cligne des yeux en attenant sa réponse.


Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
avatar
Lillia Mizutani
Neutral

Fiche de personnage
Âge: 16 ans
Origine(s): Russo-nippones
Nombres d'effractions : 0

Lillia Mizutani
Neutral

Féminin Messages : 248
Date d'inscription : 03/09/2016
Appartement : Résidence B, Appartement 1

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Let's go home [ft. Lillia Mizutani]

Message par Rozetta Kuchinashi le Sam 18 Nov - 22:36


Let's go home - ft. Lillia Mizutani

Le regard de Rozetta fut attirée par la peluche qui dépassait du sac de Lillia. Ses yeux brillèrent légèrement, elle adorait les peluches même si elle n'en avait que très peu dans son appartement. Elle refusait de profiter pleinement du programme, elle ne comptait pas y restait et avait donc juste besoin de carnets dans lesquels décrire sa mélancolie à travers des poèmes plus sombres les uns que les autres. Ils pouvaient parfois être doux, quand elle pensait au vrai monde qu'elle avait dû quitter de force. En tout cas, contrairement à Lillia qui devait vivre dans une mer de peluches, Rozetta ne s'était pas permis d'en acheter plus de trois. Une pour chaque personne qu'elle avait quitté en étant bloquée ici.
Les cheveux blancs de Lillia étaient aujourd'hui un peu plus beiges, une couleur que Rozetta appréciait beaucoup par sa douceur, le fait qu'elle ne cherche jamais à s'imposer à la vision des autres et se fonde doucement dans le décor. Ca allait plutôt bien à la petite poupée devant elle, aussi voulut-elle lui faire un compliment mais elle prit la parole et en l'écoutant, elle en oublia qu'elle voulait lui faire remarquer. Elle répondit à sa salutation et engagea la conversation trop vite pour Rozetta dont l'esprit était un peu lent durant des interactions avec d'autres personnes, surtout Lillia dont le doux visage faisait facilement rêver la petite poète.

«Je viens de finir de m'acheter ce que je voulais, ma foi t'as acheté pas mal de choses, ça va aller ? Tu te diriges vers les résidences ?»

Rozetta répondit d'un léger hochement de tête, elle était si facilement impressionnée par la facilité de communiquer des gens qui l'entouraient que parfois elle en oubliait comment parler. Les sacs commençaient à peser lourd dans les petites mains de la jeune adolescente, elle n'aurait pas dû acheter tout ça d'un coup, mais parfois la tristesse peut se soigner par des achats et aussi avait-elle fait un peu de shopping pour oublier un peu sa situation et les pensées qui l'obsédaient.

«Je peux t'accompagner et partager avec toi tes sacs sur le chemin, comme ça ça te sera plus facile.»

Aux mots de Lillia, elle baissa doucement la tête vers ses deux gros sacs remplis de fournitures et lâcha un petit rire gêné. Ils étaient si lourds, mais elle était si motivée à tout ramener chez elle qu'elle en oubliait la douleur, tandis que ses mains viraient au rouge écarlate, marquées par l'anse.

«Oui, j'ai peut être vu un peu trop grand, il y avait beaucoup de choses qui m'intéressaient...»

Elle avait surtout décidé de dépenser de l'argent sans compter pour noyer sa tristesse, ne s'était même pas fait à manger puisqu'elle déprimait et avait maintenant en sa possession nombreux carnets pour y écrire tout ce qu'elle y souhaitait et son recueil de poèmes préféré. Le petit sourire que Rozetta avait quand elle allait bien revenait peu à peu, surtout au cours de cette discussion avec Lillia qui la tirait de sa solitude et lui rappelait qu'elle n'était pas vraiment tout seule au final. Il y avait Lillia. Et Rick. Il y avait aussi Akane Ueno, cette Rebel qui l'inspirait tant. Et d'autres gens.
Rozetta sourit.

«Ce serait adorable de ta part de m'aider, je t'avoue que je commence à fatiguer...»

Elle rajusta sa prise sur les sacs qui commençaient à s'échapper de ses deux mains.
avatar
Rozetta Kuchinashi
Rebel

Fiche de personnage
Âge: 15 ans
Origine(s): Kanagawa, Japon
Nombres d'effractions : 1

Rozetta Kuchinashi
Rebel

Féminin Messages : 37
Date d'inscription : 26/10/2017
Appartement : Résidence B - Appartement 3

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Let's go home [ft. Lillia Mizutani]

Message par Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé



Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum