Nos amours

Membre du mois
https://i.imgur.com/cU5h73n.png

Voteur du mois
https://i.imgur.com/qwjm0ih.png

Ship du moment
https://i.imgur.com/V5oolqx.png
Credits

contexte, thème, organisation
© jadziajan

Burn it down [SOLO]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Burn it down [SOLO]

Message par Rozetta Kuchinashi le Dim 29 Oct - 19:27


Burn it down. - solo

Rozetta se sentait très énervée ce soir. Elle avait passé une mauvaise journée, tout le monde allait bien mais elle ne se sentait pas aussi bien que d'habitude. Elle avait beaucoup trop réfléchi, toute la journée, s'était imaginé mille scénarios et avait fini dans cet état. Pourquoi ? Une simple altercation avec quelqu'un dans la rue qui l'avait bousculée sans s'excuser. Quel manque d'éducation, la personne ne s'était même pas retournée pour la regarder et s'était éloignée. Une nouvelle preuve que le programme était inutile, les gens y étaient toujours aussi mal élevés.

Elle s'était rendue au cinéma avec une envie destructrice et venait de se farcir un documentaire sur Newwell. Il lui avait donné envie de vomir, quelle honte de limiter le programme à cette daube. C'était de la propagande pure et dure, encore heureux que les livres soient intacts, sinon elle aurait sans doute renversé tous les livres s'y trouvant afin de marcher dessus. Mais non, ils étaient des romans de fictions, elle avait trouvé quelques recueils de poèmes... qu'elle connaissait déjà. C'était affligeant à quel point Newwell limitait sa vie et l'enfermait dans un cocon qu'elle détestait tandis qu'on la forçait à l'aimer, avec des documentaires ridicules par exemple.

Assise dans son siège, elle s'était endormie après dix bonnes minutes de documentaire et réveillée peu avant la fin. On y louait les vertus du programme, on le présentait comme le sauveur de l'humanité, qui permettrait à tous ceux qui y étaient de vivre paisiblement jusqu'à la fin de la guerre. Mais non, certains comme Rozetta avait une famille dans le vrai monde, une famille qu'ils voulaient retrouver, et non rester bloqué dans cet enfer. De plus la voix de Liberty l'horripilait, son design parfait lui donnait la nausée et elle avait envie de la voir brûler.

Brûler...

Bien calée à sa place, elle avait profité de sa petite taille pour passer inaperçu, et une fois les quelques spectateurs, venus ici sans doute par simple curiosité, partis, elle se leva et dévala les rangées pour atteindre le large écran de cinéma. Elle l'effleura du bout des doigts. Non. Pas ça. Elle observa longuement autour d'elle. Les lumières se rallumaient peu à peu, mais il faisait toujours assez sombre dans la salle. Elle aperçut les rideaux sombres sur les côtés. A quoi servaient-ils, pourquoi chaque cinéma avait-il des rideaux comme dans un théâtre ? Elle escalada l'estrade et s'en approcha. Elle saisit fermement le rideau dans ses mains. Parfait. Il montait si haut qu'elle n'en voyait pas la fin et était juste assez fin, bien que très lourd, pour permettre à Rozetta de commettre son crime.

Elle saisit le briquet dans sa poche -quoi, vous pensiez qu'elle était venue ici juste pour se changer les idées ? quelle drôle d'idée- et l'alluma. Le tissu était une matière qui brûlait si bien, mais ce qui brûlait le mieux c'était les cheveux. Dommage que ce rideau ne soit pas faits de cheveux humains. Ce serait glauque, mais bien plus pratique. Elle saisit un bord et doucement le fit brûler. Elle regarda les flammes, tout d'abord toutes petites, s'étendre sur le pauvre rideau et devenir de plus en plus grandes.

Rozetta observa le spectacle de ses yeux toujours si tristes, sentant peu à peu sa colère s'apaiser au fur et à mesure que les flammes montaient. Elle garda une expression neutre, et complètement vide. Un soupir s'échappa de sa bouche et elle laissa un petit, minuscule mais très malin, sourire se dessiner sur son visage d'ange. Elle rangea le briquet dans sa poche et souffla :

«Brûle.»
avatar
Rozetta Kuchinashi
Rebel

Fiche de personnage
Âge: 15 ans
Origine(s): Kanagawa, Japon
Nombres d'effractions : 1

Rozetta Kuchinashi
Rebel

Féminin Messages : 37
Date d'inscription : 26/10/2017
Appartement : Résidence B - Appartement 3

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn it down [SOLO]

Message par Liberty le Dim 29 Oct - 21:20


"Burn it down"
feat. Rozetta Kuchinashi
Liberty apparaît avant que le feu prenne ampleur. Elle se place entre toi et le rideau, et passe un grand coup de bras au dessus des flammes qui semble les éteindre. Les flammes ont brûlé le bas du rideau, mais elles ont à présent complètement disparu.
Elle t'attrape immédiatement et fermement par le poignet. Vous êtes à ce moment là téléportées dans une grande pièce blanche et vide, ne serait-ce que pour un bureau vers lequel Liberty se dirige après t'avoir lâchée. Tu n'as pas l'impression d'avoir bougé ou que quoi que ce soit te soit arrivé, mais maintenant, tu es paralysée. Tu peux seulement l'observer en face de toi, et parler.
Liberty s'assoit au bureau et sort un dossier, qu'elle ouvre et parcourt rapidement du regard. Ses sourcils sont froncés depuis qu'elle est arrivée au cinéma, et elle est restée absolument silencieuse jusque-là.
« Mlle Rozetta Kuchinashi... », commence-t-elle.
Soudainement, elle se relève, et te regarde droit dans les yeux. Son ton est impérieux, et rempli de colère.
« Vous rendez-vous compte de l'impact de vos actions ?! Il ne s'agit pas seulement d'abîmer nos infrastructure, ce qui est déjà un énorme crime mais... Vous auriez pu blesser quelqu'un ! Si je n'étais pas intervenue, qui sait ce qu'un incendie pourrait causer... »
Elle remue la tête en se taisant. Elle semble presque dégoûtée. Elle s'assoit de nouveau, sort un nouveau dossier, et le parcourt, semblant essayer de rester calme.
Si tu essaies de lui parler, elle écoutera, mais elle ne répondra pas. S'il s'agit d'excuses, elle prendra l'air plus triste, et s'il s'agit d'une tentative de se défendre, son visage ne se montrera que plus énervé.
Elle referme ensuite le dossier, et se lève. Elle s'avance vers toi, et s'arrête à deux pas droit en face de toi.
« Mlle Kuchinashi, veuillez comprendre que pour éviter que vous ne tentiez à nouveau de détruire une de nos infrastructures, et que vous mettiez en danger la vie de vos concitoyens, nous nous devons de vous punir d'une certaine manière. »
À ce moment là, une petite bague grise apparaît à ton index.
« Vous resterez jusqu'à preuve de votre capacité à rester calme sous surveillance directe. Vous n'aurez plus non plus le droit de toucher quelconque objet à l'origine de flammes. Je suis désolée d'avoir à enfreindre votre liberté, car je me doute que ça ne peut vous énerver que plus, mais nous ne pouvons courir de trop gros risques. »

Si tu essaies de lui répondre, rien ne se passe, et elle te répondra (post suivant).
Si tu ne dis rien, tu es téléportée directement dans ton appartement. En conséquence de tes actions, le cinéma sera fermé pour les 24 prochaines heures.
La bague qui t'a été mise ne te fait rien de particulier. Tu ne peux cependant pas l'enlever, quelles que soient tes tentatives. Si tu essaies de toucher quelque chose qui puisse produire des flammes, tu ne pourras pas - comme deux aimants qui se rejettent.
avatar
Liberty
IA réaliste


Liberty
IA réaliste

Messages : 49
Date d'inscription : 05/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn it down [SOLO]

Message par Rozetta Kuchinashi le Lun 30 Oct - 19:31


Burn it down. - ft. Liberty

Liberty apparut devant Rozetta et éteignit les flammes d'un simple mouvement ce qui eut pour effet d'énerver la jeune adolescente un peu plus. Elle lança un regard noir à l'intelligence artificielle devant elle avant que celle-ci ne la saisisse par le poignet. Avant même que Rozetta n'eut le temps d'essayer de se dégager de sa prise, elle fut téléportée avec son pire cauchemar dans une pièce immaculée et meublée d'un seul bureau. La petite pyromane en herbe essaya par pur réflexe de bouger, mais elle en était incapable. Quelle horreur, elle était bloquée ici avec Liberty et ne pouvait même pas essayer de s'enfuir en courant.
Alors que le visage de Rozetta restait toujours aussi vide, hormis la tristesse qui habitait éternellement ses yeux, Liberty avait un regard sévère et les yeux froncés depuis qu'elle était apparue devant elle au cinéma. Rozetta pensa qu'elle n'en avait rien à faire, et que si elle avait réussi à l'énerver c'était tant mieux, parce que rien que de la voir, elle avait envie de vomir.

« Mlle Rozetta Kuchinashi... »

Liberty se leva et la regarda droit dans les yeux, toujours aussi énervée. Rozetta ne cilla pas, elle n'était pas impressionnée par la pauvre suite de codes qui se trouvait devant elle et encore moins par ce qu'elle pouvait lui faire.

« Vous rendez-vous compte de l'impact de vos actions ?! Il ne s'agit pas seulement d'abîmer nos infrastructure, ce qui est déjà un énorme crime mais... Vous auriez pu blesser quelqu'un ! Si je n'étais pas intervenue, qui sait ce qu'un incendie pourrait causer... »

Si elle en eut été capable, Rozetta aurait haussé les épaules. Mais elle ne le pouvait pas. Liberty lisait des dossiers, chose stupide, tout était sûrement stocké dans sa base de données, c'était ridicule de la faire lire des dossiers pour essayer de la rendre un peu plus humaine. Même si Rozetta bouillonnait de rage, elle préférait ne rien dire. Elle refusait de parler à Liberty depuis le jour de son arrivée. Elle ne lui avait ainsi jamais adressé la parole, et c'était tant mieux.

« Mlle Kuchinashi, veuillez comprendre que pour éviter que vous ne tentiez à nouveau de détruire une de nos infrastructures, et que vous mettiez en danger la vie de vos concitoyens, nous nous devons de vous punir d'une certaine manière. »

Elle étouffa un rire. Elle faisait partie des personnes les plus jeunes du programme et une délinquante de Newwell. Comme quoi ceux qui le géraient n'étaient qu'une bande d'incompétents puisqu'une pauvre gamine avait réussi à y mettre le feu. Mettre en danger la vie de nos concitoyens ? Rozetta avait vraiment envie d'éclater de rire, ils n'étaient même pas vrais, tout n'était qu'une pauvre illusion créée par une technologie remarquable. Les intelligences artificielles pouvaient parfois vraiment être stupides...
Rozetta sentit quelque chose se nouer autour de son doigt, mais puisqu'elle était dans l'incapacité totale de se mouvoir, elle ne put regarder ce qui s'était accrochée à sa main.

« Vous resterez jusqu'à preuve de votre capacité à rester calme sous surveillance directe. Vous n'aurez plus non plus le droit de toucher quelconque objet à l'origine de flammes. Je suis désolée d'avoir à enfreindre votre liberté, car je me doute que ça ne peut vous énerver que plus, mais nous ne pouvons courir de trop gros risques. »

Elle enfreignait sa liberté depuis qu'elle l'avait forcée à rester dans ce programme, pourquoi cette idiote de Liberty ne pouvait-elle pas le comprendre ?! Qu'un humain compétent la sorte d'ici ! Rozetta resta silencieuse, le regard plus sombre que jamais, on ne pouvait même plus y lire une once de tristesse. Elle était juste remplie de haine et avait envie de frapper Liberty en plein visage mais en était incapable.
Elle fut donc téléportée à son appartement et une fois libre de ses mouvements, elle contempla la bague autour de son doigt. Quelle punition ridicule, elle trouverait bien un autre moyen de détruire ce programme. Rozetta eut un petit rire et retourna ensuite à ses occupations.
avatar
Rozetta Kuchinashi
Rebel

Fiche de personnage
Âge: 15 ans
Origine(s): Kanagawa, Japon
Nombres d'effractions : 1

Rozetta Kuchinashi
Rebel

Féminin Messages : 37
Date d'inscription : 26/10/2017
Appartement : Résidence B - Appartement 3

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn it down [SOLO]

Message par Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé



Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum